Tous les articles par escampe

Les incroyables comestibles sont dans la ville.

  • CR de l’atelier du 7 octobre 2017

Pour illustrer un aspect de la permaculture urbaine, peu mis en avant dans les cursus de formation ou d’exemples cités, l’Escampe avait lancé l’invitation à venir découvrir une ressource végétale variée et abondante au cœur de la ville le 7 octobre dernier.

JardinDesPlantes-1
Photo extraite du site de l’office de tourisme de la ville du Mans

L’espace de cette sensibilisation fut le jardin des plantes du Mans, constitué de sa partie française de composition géométrique et de sa partie anglaise tout en courbes et d’aspect naturel. Bien que ces jardins du milieu du XIXe siècle ne soient pas caractérisés par une diversité remarquable propre aux jardins botaniques, plus d’une quarantaine de grands végétaux, dont certains vénérables et majestueux, ont pu être identifiés pour satisfaire les papilles et l’estomac.

JardinDesPlantes-2
Photo extraite du site de l’office de tourisme de la ville du Mans

Un nombre supérieur de végétaux auraient pu être ajouté à la liste si le regard s’était porté sur les pelouses, mais l’approche du jour était plutôt celui des ligneux vivaces, moyens et grands, oubliés, méconnus, délaissés, ou à découvrir pour les plus exotiques. Du rosier au chêne en passant par le bambou pour les plus connus, ou du yucca au noyer d’Amérique et du sassafras pour les moins communs, les variétés de formes et de goûts étaient au rendez-vous. En cet automne 2017 la promenade a permis d’illustrer les propos, de quelques glanages et grignotages de feuilles, fruits ou fleurs (en attendant les saisons d’autres récoltes de sève, d’écorce, de résine ou d’autres fleurs et fruits).

Pour clôturer la balade de 2 heures passées, j’avais dressé pour la quinzaine de courageux curieux, un goûter particulier composé notamment de sirop de sapin, de ketchup de cynorrhodons, de confiture de cornouilles (C. mas) et d’une crème de gland*… qu’il faille bien confesser, ont fini d’étonner et séduire leur monde.

mini_201711-incroyableComestibleLa permaculture voit dans l’arbre en particulier (et la forêt) un idéal de physiologie, une source d’inspiration d’organisation systémique et une ressource vivrière abondante et fondamentale au bien être humain. En effet, l’arbre (et la majorité des plantes) est autotrophe en puisant ses ressources sans nuire à son environnement. Il est même créateur de ressources supplémentaires à ses propres besoins, en coopérations et  synergies avec d’autres formes de vie (champignon en sous-sol, microfaune…) pour décupler l(s)es processus vitaux.

Alors diantre ! un peu de considération à défaut de louer Sylve.

Par ailleurs, la permaculture met en lumière que jardiner la forêt demande moins d’effort et produit d’avantage qu’un carré de salade ou de fraisier. Ici, au cœur de la ville, baissez ou levez la tête, tendez le bras et cueillez de quoi subvenir à des besoins vitaux gratuitement (en veillant à prélever une juste part et préserver l’être qui vous la procure).

L’approche permaculturelle propose de changer le point de vue et invite à voir qu’il y a ressource, valeur et contentement dans ce qui pourrait être perçu de prime abord comme déchet, nuisance ou inutilité, et que la ville peut offrir une abondance pour celui qui regarde et lorsque le végétal y est accueilli avec intelligence et respect dans son usage. Cette année par exemple le jardin des plantes a offert des seaux de glands à qui se donnait la peine de les ramasser.

A l’année prochaine à la même époque pour les absents. – Gaëlic –

Les Rencontres Annuelles 2016 – Compte-Rendu –

Voici les premières photos des Rencontres de la Permaculture 2016  organisées par l’association l’Escampe les 11 et 12 juin sur l’Ecolieu Crocus.

Les rencontres de l'Escampe 2016 - Bienvenue à Crocus
Les rencontres de l'Escampe 2016 - le four solaire
Les rencontres de l'Escampe 2016 , le troc plantes
Les rencontres de l'Escampe 2016 - Conteuse Stéphanie Hauteville, Bleu le ver de Terre
Les rencontres de l'Escampe 2016 -Atelier balai animé par Samy de la Maison Bleue de Jupilles
Les rencontres de l'Escampe 2016 -Atelier construction de nichoirs animé par Bruno Grondin
Les rencontres de l'Escampe 2016 -Atelier peinture naturelle animé par Nicolas Sacré
Les rencontres de l'Escampe 2016 , atelier tannage écologique avec  Jean Pierre Nicolini
Les rencontres de l'Escampe 2016 -Atelier Land art animé par Nathalie
Les rencontres de l'Escampe 2016 -Atelier Land art 2 animé par Nathalie
Les rencontres de l'Escampe 2016 -Atelier Land art 2 animé par Nathalie
Les rencontres de l'Escampe 2016 -Atelier Land art 3 animé par Nathalie
Les rencontres de l'Escampe 2016 -Atelier Relaince aux arbres par Nathalie Landry
Les rencontres de l'Escampe 2016 -Atelier clown animé par Fabienne Chauveau

 

Malgré la météo pas très avantageuse,
les visiteurs étaient au rendez-vous et le week end fut très animé.

Merci à toutes celles et ceux qui sont venues.
On vous dit … à tout à l’heure 😉

 

 

La banque de graines 2016

Voici  le Catalogue de la banque de graines de l’association l’Escampe.
Nous sommes heureux de vous faire part de 10 nouvelles variétés  : 
Aubergines Longues Violettes.
Betterave Crapaudine (un-e- prince-sse- caché-e- derrière ce nom?)
Carottes Rodelika (adaptées au sol lourd).
Courgettes blanches d’Egypte (de forme ovale à la chaire dense).
Laitues Romaines Pomme en terre.
Maïs super doux hâtif Damaun.
Panais long Holkruin.
Radis roses de Sézanne.
Tomates cerises noires.
Tomates cerises poires rouges.
et 2 nouvelles variétés aromatiques : 
Coriandre.
Roquette Sauvage.
Ainsi que des bulbilles d’oignons biologiques à 1.25€ les 250gr!

Où ? et Quand ?

Voici les temps et les adresses pour vous procurer les graines :

Les graines sont disponibles :
  • le lundi matin de 9h00 à 11h00 au jardin en graines de vie, au Labo, 214 avenue George Durand, 72000 LE MANS; station tramway Goya, -(pousser la porte verte de droite)
  • le mardi – de 10h00 à 15h00 à la Ferme Crocus, 72500 JUPILLES, sur RDV 
  • le mardi – à partir de 19h30 au Nouzillard (2 place de la Mairie), 72500 LAVERNAT 
  • le mercredi après-midi lieu-dit Bossard, 72500, LAVERNAT.
  • le jeudi soir de 18h30 à 19h30 à l’AMAP Aux Croqueurs de Légumes, Librairie Thuard rue des Ursulines, 72000 LE MANS. 
  • le vendredi de 19h30 à 21h00 au Café de la Gare, 8 place de la gare, 72500 CHENU.
  • le samedi : défini en fonction des activités proposées par l’association.
  • le dimanche : de 10h30 à 12h30 à la Maison Bleue, place Ricardo, 72500 JUPILLES.
–>> Sans oublier le TROC PLANTS / GRAINES à la Maison Bleue le 19 et 20 mars. <<–
Les graines sont distribuées par paquets contenant l’équivalence d’environs 0.25€ de graines.
Le prix est libre et conscient.
Ces rendez-vous sont aussi l’occasion de venir nous rencontrer.

Et un ptit texte en prim’ : 
L’objectif premier de la banque de graines associative est de permettre à tout un chacun-e- de tester un maximum de variétés de légumes afin de trouver celles qui lui plaisent.

Actuellement, nous achetons nos graines auprès de semenciers biologiques : Germinance et BiauGerme pour être plus précis. Nous attendons vos retours sur les graines que vous avez pu acquérir par notre intermédiaire afin de connaître celles qui vous ont plu et celles qui vous ont moins plu.
Toutes personnes souhaitant également mettre des graines à disposition des adhérent-e-s sont sincèrementsoutenues et encouragées à le faire en donnant le nom de la variété (si elle existe) un descriptif (rapide) et l’année de récolte.
Nous espérons également que chacun-e- arrive, via ces acquisitions, à dupliquer ses graines! Cela permettra d’acquérir toujours plus de résilience locale tout en créant une abondance redistribuable, elle aussi, localement! Nous souhaitons donc créer une dynamique plus importante autour de ce second objectif : larécupération locale de graines! Ce dispositif s’inscrit dans le temps : 2 à 3 ans seront un minimum pour avoir le recul nécessaire sur les tests de semis à partir de graines récupérées. Alors autant commencer dès aujourd’hui!
Cette année 2016 offre donc une bonne opportunité de poser les premières fondations en constituant un groupe de personnes motivées, connaisseuses ou/et néophytes afin de se réunir et d’échanger sur les pratiques à mettre en place pour récupérer les graines tout en préservant (ou non) les variétés semées. 
Nous espérons que ce message permettra de réunir ensemble ces personnes pour qui la thématique de récupération de graines intéresse et motive depuis plus ou moins longtemps.
Pour plus d’informations : contact »arobas »escampe.fr

Alimentation : équilibre acido-basique et sodium/potassium

J’ aimerais attirer votre attention sur 2 éléments de santé auxquels on porte en général une attention insuffisante:l’acidose chronique plus ou moins « invisible », et l’équilibre sodium/potassium. Tous deux ont un impact sous-estimé sur notre santé, et tous deux peuvent être améliorés très facilement.

> Equilibre acido-basique dans nos organismes.

Cet équilibre est extrêmement complexe. En gros, on ne sait pas trop comment ça fonctionne. On sait que selon les fonctions, les organes, et les moments, le PH de notre corps varie énormément. Continuer la lecture de Alimentation : équilibre acido-basique et sodium/potassium

Un blanc d’oeuf en cas de brûlures

Un blanc d’oeuf est quelque chose que la plupart de nous avons
à la portée de la main en cas d’urgence. Pour ceux qui n’ont pas d’aloes chez eux, une autre manière de guérir les brûlures !

Manière simple et efficace de soigner les brûlures en utilisant le
blanc d’œuf. A votre portée, cette méthode est enseignée dans un
cours de formation de pompiers lorsqu’il se produit une brûlure, quelle qu’en soit l’étendue, Continuer la lecture de Un blanc d’oeuf en cas de brûlures

Le Pise

Actuellement, 30 % de la population mondiale vit dans un habitat en terre. En Europe, le matériau de construction terre crue a été très utilisé dans le bâti traditionnel jusqu’à la révolution industrielle où il est souvent abandonné pour des matériaux manufacturés (brique terre cuite, ciments divers, plâtre, moellons taillés, etc.)

piseIl connaît un renouveau sous l’influence de l’architecte François Cointereau qui développe de gros projets de  » bien être social  » en milieu urbain.Il remet au goût du jour, normalise, décrit et diffuse des techniques de maçonnerie en terre en particulier de pisé (de pisare, piétiner, terre crue coffrée et compactée). Continuer la lecture de Le Pise

Quelques éléments pour se lancer dans l’art de la greffe…

Les croqueurs de pommes Maine-Perche nous ont fait l’honneur de venir nous initier ou nous perfectionner dans l’art de la greffe. La date de nos rencontres aurait pu convenir pour de réelles greffes mais il était plus simple de réaliser de  » fausses greffes  » de démonstration en intérieur que l’on appelle greffe sur table. Almir GALBRIN et le président de section, André PERROCHEAU, outillés pour la circonstance nous ont expliqué le principe et les différentes greffes réalisables : en fente, en couronne, en écusson… Côté théorique, pas de grandes discussions car il existe de nombreux ouvrages sur le sujet. Côté pratique, pour les greffes en fente ou en couronne, il est préférable de greffer les arbres à noyau à l’automne (septembre) et les arbres à pépins en mars/avril. Continuer la lecture de Quelques éléments pour se lancer dans l’art de la greffe…