La ruche de sauvegarde

Cette ruche est destinée à héberger des colonies d’abeilles exclusivement consacrées à leur fonction naturelle : la pollinisation des plantes et le maintien de la biodiversité.

Caractéristiques :

– Elle est de forme tronc-conique à sommet arrondi afin de constituer un espace adapté aux conditions de vie des abeilles (elle est sensiblement identique aux cavités des arbres creux qui sont les habitats primitifs des abeilles). Hauteur 70 cm environ, diamètre 40 cm environ.

escampe-RucheSauvegardeInterieurElle comporte une double paroi : l’intérieur en bois, pour le confort de la colonie, l’extérieur en ciment, pour obtenir une grande résistance aux intempéries et envisager de longues années d’emploi.

escampe-RucheSauvegardeArgilePour donner à cette ruche de réelles qualités isothermiques, il est incorporé dans la paroi de ciment une forte densité de billes d’argile cuite soufflées (produit pour l’horticulture). Ces billes, très poreuses (elles flottent sur l’eau), sont à la fois un matériau résistant et un écran efficace contre les effets de la température extérieure.

– La sortie des abeilles s’effectue à la base de la ruche par trois ouvertures périphériques longues et de faible hauteur pour empêcher l’intrusion des prédateurs.

escampe-RucheSauvegardeTrepiedCette ruche est assortie d’un socle tripode de ciment, large et stable.
La plate-forme de ce support présente un relief conique accentué qui facilite une élimination accélérée des déchets, des parasites et de l’humidité.

– Il est prévu la mise en place d’une tige filetée qui rend solidaire la ruche et son socle, donnant à l’ensemble une stabilité efficace contre les risques dûs aux gros prédateurs, aux intempéries, au vol et au vandalisme.

Vous souhaitez en savoir plus?

Vous pouvez dès à présent nous commander :

« La Ruche ronde divisible »
de Gilbert Veuille
6 € + frais de port

« Ruche de sauvegarde – plan de construction »
par G. Veuille et G. Le Guillerm
3,5 € + frais de port

Contacter Fréda par mail à : contact@escampe.fr

A noter :

L’Escampe organise 1 fois par an un atelier de construction de ruches de biodiversité.